Créateur de sens

Quatre lettres pour 2012
Nomen, l’agence de création et de stratégies de marques a défini, dans l’hebdomadaire Stratégiessorti le 12/01/2012, ce que serait la marque tendance en 2012. Pour cela, l’agence a réuni experts et annonceurs pour créer un “brandcare” se présentant sous la forme d’un abécédaire.

 

Goodway a retenu quatre lettres qui retranscrivent ce que l’agence conseillera à ses clients pour 2012.

 

  • C comme Conversation, la marque de conviction crée une dynamique globale en ayant des conversations avec les individus. Elle pourra ainsi avoir systématiquement des échanges avec ses clients potentiels.
  • E comme Engagée, les marques doivent prouver qu’elles possèdent des responsabilités sociales, sociétales, éthiques et environnementales.
  • M comme Modération, les marques de demain devront se montrer discrètes tout en étant omniprésentes sur Internet et notamment les réseaux sociaux.
  • V comme Vraie, à travers son discours clairs et ses convictions affirmées, la marque devra créer une relation réelle, authentique et vraie.

 

En résumé, si les marques d’aujourd’hui souhaitent être à la page, elles doivent se montrer ! Fini les marques passives et place aux holistiques, celles qui sont dans l’ère du temps, cohérentes, engagées et qui expriment de manière pédagogue et convaincante leurs convictions.

Facebook et les marques françaises
Socialnumbers (un service “Social Analytics”), classe les pages Facebook en fonction de leurs popularités (“talking about”) et leurs qualités. La popularité et la qualité se mesurent grâce aux utilisateurs de Facebook qui choisissent sur le site Socialnumbers quelle est la marque qu’ils préfèrent (“Claim this page”).

En France, Facebook comptabilisait, fin 2011, 25M d’utilisateurs. FrenchWeb.fr a alors décidé de déterminer, à l’aide des chiffres et données récoltés par Socialnumbers, quelles sont les marques françaises les plus populaires sur Facebook.

Les données de Socialnumbers proviennent de l’analyse entre les interactions des utilisateurs  français de Facebook sur Socialnumbers et leurs discussions autour des marques. Selon le service “Social Analytics”, les 5 marques les plus en vogue en France seraient alors David Guetta, Lacoste, Dior, Daft Punk et Chanel .   

Encore une fois, cette étude prouve que Facebook est un vrai tremplin pour les marques. Le géant des réseaux sociaux permet de booster la popularité et l’image des artistes, des produits alimentaires, des produits du tourisme, des produits de beauté et de santé, des entreprises ou encore celles des centres de distributions. Il est donc essentiel aujourd’hui qu’une marque sache utiliser cet outil pour finalement se faire une place prometteuse sur les réseaux sociaux et ainsi auprès de ces clients potentiels.

Ce qu’attendent les fans des marques sur Facebook

Les réseau sociaux sont devenus de puissants moyens de communication entre la marque et ses clients. Plus pratique et plus interactifs, les médias sociaux permettent à la marque d’être présente plus facilement et rapidement dans la vie privée de ses consommateurs.

Mais selon l’étude de CMO Council (Chief Marketing Officer), les consommateurs ne sont pas satisfaits de la relation entretenue avec leurs marques via les réseaux sociaux. Sur Facebook, le réseau le plus utilisé, les clients n’attendent pas uniquement que leurs marques soient sur Facebook, ils attendent bien plus d’elles: davantage d’expérience, d’animations ludiques, d’engagement ou de récompenses.

CMO Council propose alors quatre points majeurs que les marques doivent étudier avant de s’aventurer sur les médias sociaux.

Les interactions entre fans :

 

Le service clients :

L’engagement des fans :

Gamification et  reconnaissance :

 

Goodway tire trois constats de cette étude.

  1. Tout d’abord, il est essentiel pour une marque de savoir quelles sont les raisons pour lesquelles elle souhaite se lancer sur les réseaux sociaux. En effet, une marque ne peut créer un compte Facebook ou Twitter sans avoir défini au préalable sa stratégie et ses objectifs à atteindre.
  2. Ensuite, la marque doit élaborer un plan méthodique où elle choisit quels sont les moyens les plus efficaces à utiliser pour atteindre les objectifs déterminés. Ces moyens sont d’une importance capitale. S’ils sont utilisés à bon escient, ils permettent de former un lien entre la marque et ses clients. Les consommateurs comprendront alors l’intérêt de la marque d’être sur les réseaux sociaux et ils entretiendront avec elle une relation de proximité aboutissant au final à un sentiment fort de fidélisation.
  3. Une fois ce travail de préparation achevé, c’est uniquement à ce moment là que la marque peut espérer s’aventurer sur les médias sociaux pour y établir enfin sa stratégie et espérer de fidéliser un maximum de clients.
Une tendance pour 2012

L’année 2012 promet d’être riche en évènements en tous genres. Au niveau du web, beaucoup de choses sont annoncées. La maturité de certains réseaux sociaux et des comportements des internautes sur ces nouveaux médias va, très certainement, entraîner des stratégies nouvelles pour les marques.
 
Pour illustrer l’une des tendances de cette année 2012, selon Good Way, prenons la campagne Contrex, diffusée courant 2011 sur les réseaux sociaux. Vous avez certainement déjà vu cette vidéo, puisqu’elle a été consultée plus de 11 millions de fois !
 
 

 
 
Cette vidéo est, selon nous, une parfaite illustration d’une tendance forte pour 2012 : inciter les internautes à se retrouver pour partager une expérience commune “IRL”. C’est-à-dire, inciter les gens à sortir de chez eux pour participer à un évènement organisé par une marque.
 
L’une des nouvelles fonctions de la présence sur les réseaux sociaux des marques sera donc de donner rendez-vous à des fans (clients) dans un lieu public ou pas, pour partager un moment convivial, orginal, décalé.

 

Briefez -nous

Laissez-nous
vous guider et
vous accompagner
pour donner du sens
à vos projets