26 mars 2012

Le contenu, c’est la clé !

Le SoLoMo (Social + Local + Mobile) est-il l’avenir d’Internet ? C’est la question que se pose Fredéric Cavazza sur son site FredCavazza.net. Le blogueur propose alors sa définition du sens caché de SoLoMo afin de mieux comprendre ses enjeux et ses limites.

 

Comment faire du social quand tout est social ?

Pour  Frédéric Cavazza, les réseaux sociaux, comme le géant Facebook, sont des outils indispensables pour la communication des annonceurs. Mais à cause d’une concurrence rude, exploitant déjà les réseaux sociaux, ces outils se révèlent être presque inutilisables et dépourvus d’intérêt pour se démarquer des autres grandes marques.

Pour espérer tirer un bénéfice durable des médias sociaux, les annonceurs doivent absolument faire évoluer leur stratégie de communication : définir une stratégie, mobiliser des compétences en interne et adapter leurs discours aux outils 2.0.

 

La mobilité ne concerne pas que les smartphones

Le marché du mobile et des smartphones apparait juteux car les annonceurs y voient une alternative pour leur communication. Or, les évolutions technologiques sont rapides. Si bien que bientôt, le smartphone sera “out”, remplacé par de nouveaux terminaux alternatifs : tablettes ou tv connectés.

Par conséquent, selon Frédéric Cavazza, il est plus opportun d’adopter une position d’observation pour voir comment évolue réellement le marché.

Business Local: la poule aux oeufs d’or qui perd ses plumes

La dimension locale permet aux annonceurs d’agir sur le monde réel via le Web. Depuis 2 ans, les réseaux sociaux sont devenus de véritables catalyseurs d’interactions sociales localisées.

Toutefois pour Frédéric Cavazza,  cela ne suffit pas pour créer une relation client. Il faut y consacrer du temps et des moyens. L’ensemble devant être intégré dans une stratégie globale. Les questions auxquelles il faut répondre sont donc : Quelle stratégie de communication (relation client, offre…) ? Et quel processus ?

Les contenus sont la pierre angulaire d’une présence durable et d’activités viables

A la question “Sur quoi faut-il miser aujourd’hui?”, Frédéric Cavazza répond :

« Investir dans des contenus, c’est miser sur ce qui a fait et continuera à faire le succès de l’internet (…) Sur Internet, les contenus sont à la base de tout, pas de contenu, pas de business ».

Avec du contenu de qualité, vous pouvez :

  • Raconter de belles histoires pour donner de la consistance à votre marque (brand content) ;
  • Valoriser vos produits (images et vidéos de qualité, descriptifs complets) ;
  • Fidéliser vos clients (consumer magazines) ;
  • Améliorer votre référencement, donc votre efficacité marchande ;
  • Initier des interactions sociales (relais d’exposition et discussions) ;
  • Prolonger le temps d’exposition et multiplier les points de contact (notamment au travers de consultations via des terminaux mobiles) ;
  • Développer de nouveaux services ou diversifier vos revenus…

 

De l’application de ces différents points résulte alors une relation durable et profitable avec vos clients. Et Frédéric Cavazza conclut : « Votre priorité doit être de capitaliser sur du contenu de qualité. Une fois cette première étape validée, vous aurez tout le loisir de l’exploiter / le valoriser sur le web et au travers de différentes dimensions sociales, locales et mobiles. »

Nous avons jugés intéressant de traiter l’article de Frédéric Cavazza puisque son point de vue sur le Web est en corrélation avec le positionnent de notre agence Good Way.

En effet chez Good Way, notre coeur de métier est le contenu : valoriser les supports créés, sur le web mais pas que, en les faisant vivre par un contenu de qualité et à forte valeur-ajoutée. 

Au final, grâce à ce contenu que Goodway se charge de réaliser, les entreprises ou les particuliers avec qui nous travaillons, obtiennent un meilleur retour vis à vis de leur client, une meilleure communication de leurs offres et une image plus moderne.


Catégorie:Web || Mot(s)-clé(s):
Auteur:

Rédigez un commentaire